La ville lumière

               

 

La ville lumière. Acrylique et fluo sur bois . 2004





 
Un exemple de représentation graphique intéressante: celle d'une galaxie ou d'une nébuleuse de gaz dans le milieu interstellaire, ici représentée par cette tête de tigre.



La différence de rendu (en particulier la tête de tigre) entre ces deux photos du même tableau est induite par deux combinaisons différentes d'éclairage entre lumière noire et lumière normale





La couleur fluo sur le fond noir de l'Espace va réagir faiblement en comparaison des régions lumineuses, là où la densité des gaz est la plus forte. Les zones acryliques sous-jacentes vont participer à "monter en lumière" certaines régions.  
En résumé, le visuel doit être traité dans un premier temps à l'acrylique puis dans un deuxième temps avec le matériaux fluorescent superposé - voire dans certains cas mixé - à cette première couche.
Cette technique ardue entre lumière noire et jeux de couleurs est le résultat d'un travail d'approche vers une représentation visuelle de l'illustration fantastique, de l' hyperréalisme et du trompe l'oeil contemporain.